Wesley Meuris / FEAK - The Office / Jeudi Geneva

20 March - 30 April 2015
Instructed by Wesley Meuris
Jeudi, Geneva, Switzerland

Photo: Baptiste Coulon

On trouve la première occurrence de la FEAK (Foundation for Exhibiting Art and Knowledge) dans un livre qui lui est consacré, publié en 2012 sous la direction de Wesley Meuris aux éditions ABL. Avec ce livre, une institution dont l¹existence avait jusqu¹alors été tenue secrète accède à la visibilité publique. Sa vocation est simple, elle se consacre depuis plus de cinquante ans au développement de modèles et de formats d¹expositions pour les foires, les galeries, les musées, mais aussi les institutions scientifiques. «Spécialiste mondial dans le développement de concepts d¹expositions réussis et de connaissances connexes », cette fondation s¹accorde des missions pédagogiques, et comme guide et comme éducatrice du public, et préconise « l¹institutionnalisation »  comme moyen pour parvenir à ces fins. « Contrôler et institutionnaliser le monde de l¹art », mais aussi contrôler et institutionnaliser, à travers la modélisation des expositions, le regard que l¹on porte sur les ¦uvres d¹art comme le discours que l¹on tient sur elles. Entre le secret qui préside à son invisibilité et son travail entièrement gouverné par la prévisibilité, c¹est toute la problématique du visible ­ de ce que l¹on peut voir et/ou de ce que l¹on doit voir ­ qui est mise en exergue par le projet de la fondation.Si l¹invisibilité, entendue comme dissimulation, est sans doute la condition posée à cet objectif de manipulation des regards, dans un nouage que l¹on pourra rapporter à beaucoup d¹¦uvres policières ou de science fiction, la prévisibilité, qui cherche à anticiper ce que le regard doit voir, renvoie à une méthodologie reposant en grande partie sur l¹indexation et sur l¹étude statistique, dans le report pour la science de l¹exposition de protocoles issus de l¹archivage botanique et des sciences économiques. Car pour produire les cadres de cette « réussite » et de ces « connaissances », il faut l¹efficience d¹une science objective. Cette dernière se concentre sur le paratexte des expositions : le display, ou les manières de présenter les ¦uvres, les vitrines, les socles et les éclairages, l¹architecture des salles, la rédaction des affiches et des cartelsŠ La production de la prévisibilité entendue comme science de l¹anticipation, met les ¦uvres en annexe, selon une logique qui, menée jusqu¹à son terme, les rend inutiles. Ce que montre la fondation du travail porté par cette logique tient en seul un mot d¹ordre : il n¹y a rien d¹autre à voir que le prévisible. Ce qui, en termes d¹exposition de ses productions, se traduit, d¹une part, dans des diagrammes, des listes et des schémas qui classent, répertorient et mettent en puissance des données, pour fabriquer des modèles d¹exposition. Mais aussi dans des expositions qui, comme dans les salons professionnels, exhibent des objets prototypes et des modèles (affiches, vitrines, etc.), fonctionnant comme des effets d¹annonce de ce que l¹on pourrait voir, accordant dès lors une toute autre portée à la prévisibilité. Prévoir signifie, en ce second sens, voir en partie, dans une opération qui nécessite de compléter ce que l¹on voit par les potentialités de ce que l¹on pourrait voir. Le regard reprend ici possession du visible, que ce soit en regardant les cases vides d¹un meuble d¹archives recensant les artistes les plus célèbres au monde (The World¹s Most Famous Artists), comme les impeccables présentoirs, vides aussi, destinés à la présentation d¹objets ethnographiques. On peut exposer le vide, pour peu qu¹il devienne un objet en soi, mais on ne peut exposer le prévisible qu¹en extension des supports qui portent le regard. Dans le dispositif à double fond qui encadre le travail de Wesley Meuris,  où prévoir est un objectif de contrôle et un exercice du regard, le spectateur est pris en étau entre le devoir de voir et le pouvoir de voir. Ainsi se conjuguent, chez l¹artiste, dissimulation et exposition, au conditionnel, qui est le temps de l¹illusion et celui de l¹hypothèse.

Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
Wesley Meuris
  • Facebook Black Round
  • Instagram - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle
  • Artsy_logo.svg

© 1985-2019        Annie Gentils Gallery